Le concept

Le concept du bâtiment passif

Le concept de la maison passive est une construction bioclimatique avec des caractéristiques thermiques renforcées et étudiées en fonction du climat local.

Chaque maison passive est unique : climat différent, emplacement, orientation, ombrage. On ne peut pas prendre un modèle standard et le poser n’importe où ça ne fonctionnera pas forcément.

Imaginez une boîte dans une boîte, parfaitement isolée et étanche à l’air, la chaleur que vous produisez (habitants, électroménager, apports solaires par les fenêtres) reste à l’intérieur. Il y fait donc bon en hiver avec une consommation de chauffage très, très basse.

Dans une maison traditionnelle le chauffage ne sert qu’à compenser les pertes de chaleur, ici nous maîtrisons ces pertes au maximum.

C’est là que nous intervenons avec notre service de conception passif.

  Il y a quand même du chauffage ?

La conception passive réduit au maximum les besoins de chaleur. Cependant, pour les jours les plus froids de l’année et/ou les moins bien ensoleillés, il nous faut un apport de chaleur. Il est généralement véhiculé par le réseau de distribution d’air de la VMC double-flux, sans recourir à une solution de chauffage traditionnelle.

Il suffit d’une puissance de 10W/m² pour garder une température de confort de 20° dans toute la maison. Pour une maison moyenne de 120m² ça correspond à un radiateur de 1200w qui serait utilisé seulement dans les conditions les plus défavorables.

  Confort

On parle énormément de l’aspect économique en chauffage d’une maison passive, c’est une réalité, mais c’est aussi une maison très confortable au quotidien.

Les valeurs d’isolation utilisées pour l’enveloppe, une conception sans ponts thermiques, la ventilation double-flux, le triple vitrage et l’étanchéité à l’air favorisent le confort.

Mais comment est-ce plus confortable ?

Grâce à ces différents points,  il y a très peu de variations de température dans l’ensemble de la maison. Les murs sont toujours chauds et jamais humides, les vitrages également, il n’y a jamais de sensation de parois froides.

Il est bien plus agréable d’avoir 20°C dans l’air et 19°C sur les murs que 23°C dans l’air et des murs à 16°C et humide.

  Surchauffe d’été

Avec le réchauffement climatique et les étés de plus en plus chauds voire caniculaire, le confort estival est un enjeu important.

Le label du Passivhaus Institute prévoit une valeur maximale de 10% du temps à l’année avec une température supérieure à 25°C.

Pour se faire la maison passive utilise des protections solaires comme des volets roulant ou les brise-soleil orientables. L’utilisation d’un puits canadien relié à la ventilation est aussi possible pour gagner de précieux degrés en été.

Chez EcoPassif nous allons plus loin en proposant une étude thermique dynamique. Nous analysons également le temps de déphasage thermique des matériaux utilisés dans la construction.

  Les labels

Au fil des années, le PHI (PassivHaus Institute) a développé plusieurs labels pour la construction neuve et la rénovation.

En neuf, il existe trois labels qui respectent tous les critères de la maison passive tout en allant plus loin, vers le bâtiment à énergie positive (BEPOS).

labels maisons maison passive

Source la maison passive France.

 

En rénovation les critères sont un peu plus souples, mais on peut arriver à des performances bien supérieures à la RT2012, du bâtiment très basse consommation (< 30kwh/(m².a) )

Un professionnel certifié à votre écoute

Certificat conseiller maison passive CEPH

Contactez-nous

Vous avez des questions sur nos services ?

N’hésitez pas à nous contacter pour toutes informations !